LES CHAUDIÈRES

Comment choisir son installation ? Selon la nature de votre projet, qu’il s’agisse d’une construction, d’une rénovation ou simplement de la nécessité de remplacer votre chaudière, vos besoins et contraintes pourront induire votre choix.

Avant de choisir votre nouvelle chaudière, il est important de se poser quelques questions qui permettront d’orienter votre choix : Quelle source d’énergie alimentera la chaudière? Quel est l’espace dont je dispose? Quelle est la superficie de mon habitation? Quels sont mes besoins en eau chaude sanitaire? Quel type de combustion est requis dans mon logement?

La source d’énergie

Avant de choisir votre chaudière, vous devrez déterminer la source d’énergie qui alimentera celle-ci.

Le mazout

Si les anciennes chaudières au mazout étaient réputées pour être polluantes et encombrantes, les modèles actuels ont fortement évolué. L’avantage de la chaudière au mazout est qu’on peut l’installer partout, car elle ne demande pas de raccordement à un réseau de distribution. Cependant, il vous faudra investir impérativement dans une citerne de stockage.

Le gaz

Si le gaz naturel passe dans votre rue, la chaudière gaz représente un choix judicieux. En effet, une fois raccorder au réseau, vous ne devrez plus vous souciez de vérifier si le niveau de carburant qui alimente votre chaudière est suffisant. Ce choix est également intéressant par rapport à l’environnement vu qu’une chaudière gaz émet jusqu’à 25% de CO2 en moins qu’une chaudière mazout.
A noter également que contrairement aux chaudières mazout, les chaudières gaz ne demandent pas un entretien chaque année.

L’espace à disposition

L’espace destiné à accueillir votre future chaudière est un des principaux critères à prendre en compte. En effet, c’est cet espace qui pourra vous orienter plutôt vers une chaudière sol ou plutôt vers une chaudière murale.
Autrefois moins généralement moins puissante que la chaudière sol, la chaudière murale à considérablement évoluée, tant et si bien qu’aujourd’hui, nous trouvons des chaudières murales puissantes qui ne demandent que très peu d’espace. Elles peuvent ainsi facilement se placer dans une cuisine ou une salle de bains.
La chaudière sol présente l’inconvénient d’être nettement plus encombrante mais d’être réputée plus solide. Sa durée de vie est donc supérieure (+/- 25 ans contre 15 ans pour une murale).

La superficie de mon habitation

Ce paramètre sera déterminant sera déterminant dans le choix de votre chaudière. La superficie à chauffer déterminera la puissance de votre chaudière.
Une chaudière trop peu puissante ne vous donnera pas le rendement espérant et une chaudière trop puissante consommera inutilement augmentant donc votre facture de manière injustifiée.
Choisir une chaudière en adéquation avec vos besoins réels est donc impératif.
L’étiquette ERP (étiquette-énergie) devenue obligatoire vous donnera également une bonne indication sur les performances et la consommation des différentes chaudières. N’hésitez donc pas à vous y référer.

Quels sont mes besoins en eau chaude sanitaire?

Selon vos besoins en eau chaude et vos habitudes, plusieurs solutions s’offrent à vous au moment de choisir votre chaudière.

La chaudière combinée ou mixte

Ce type de chaudière avec production d’eau chaude instantanée fournit le chauffage central ainsi que l’eau chaude sanitaire.
Il présente l’avantage qu’il ne vous faudra donc qu’un seul appareil pour ces deux fonctions.
Par contre, son débit est limité. Par conséquent, si vous êtes plusieurs à puiser de l’eau chaude au même moment, vous risquez de ne pas en disposer d’autant que vous le souhaitiez ! C’est souvent ce qui se passe lorsqu’une personne fait la vaisselle, pendant qu’une autre se lave les mains et qu’une autre prend une douche
Ce type de chaudière est donc plutôt conseillée pour un logement aux normes de confort normales.

Le boiler

Opter pour un boiler raccordé à votre chaudière vous procurera une solution plus confortable pour votre production d’eau chaude.
Le ballon a pour but de garder une quantité d’eau chaude en permanence.
Le débit découlement d’une telle configuration étant plus élevé, il vous sera aisément possible de prendre de l’eau chaude à différents endroits simultanément.
Le boiler peut être électrique, solaire ou thermodynamique et est disponible dans plusieurs capacités, selon vos besoins.

Précisons enfin que certaines marques proposent également des chaudières dans lesquelles le boiler est intégré de manière à former un seul et même ensemble.

La chaudière à condensation

La technique de la condensation permet de récupérer, grâce à un échangeur surdimensionné, la chaleur latente contenue dans la vapeur d’eau produite par la combustion du gaz ou du mazout. Comme la quasi-totalité de l’énergie est utilisée, la chaudière à condensation a un rendement bien supérieur à celui des chaudières classiques.

Par rapport à une chaudière basse température, une chaudière à condensation peut faire condenser une partie importante de la vapeur d’eau des gaz des combustions afin de libérer plus de chaleur utile.
Une chaudière à condensation à donc besoin de moins de combustible pour un rendement final similaire.
Une chaudière gaz condensation vous permettra de réaliser des économies allant jusqu’à 35% par rapport aux chaudières des générations précédentes.

La chaudière condensation au mazout fonctionne sur le même principe qu’une chaudière condensation au gaz. Elle utilise la chaleur perdue générée durant la combustion du mazout.
Cette technique permettra de diminuer de 15 % les coûts énergétiques.

Il est à noter que l’installation d’une chaudière à condensation nécessite souvent un aménagement de la cheminée existante.

Nos fournisseurs